Chapitre des Ombres

Mon exposition “Chapitre des Ombres” à la Bibliothèque Nationale d’Argentine, à Buenos Aires, qui aura lieu du 10 novembre au 3 décembre 2017, est enfin annoncée ! Avec une vidéo, “Nous sommes des machines célibataires”, en collaboration avec Pierre Bastien autour d’un texte dévoilé pour la première fois à Montreuil à la Semaine du Bizarre en 2016, l’édition d’un livre et d’une fausse couverture à emporter. Je suis très heureuse de cette nouvelle étape de Collection Morel qui m’a permis, alors que le livre édité pour l’occasion est en cours de finalisation, d’apporter un nouveau chapitre à l’exposition des Machines célibataires qui a eu lieu en 2016 au Lieu unique. Sur une invitation d’Alberto Manguel, avec la grande complicité d’Ariel Dilon | Collage : “L’ombre de Marcel Duchamp”, 2017


“M2 11M 54M 80M” (Poésie bureaucratique)


“Mon cabinet de travail”

Espace pour bureau, table et fantôme, extrait de H. Durville, “Le Fantôme des Vivants” avec 10 Portraits et 32 Figures, Librairie du Magnétisme, Paris, 1909, qui a rejoint ma bibliothèque en 2016 grâce aux bons soins de Benjamin. Pour Philippe, Pierre et Enrique !


Jean-Louis Couturier interviewé

Interview de Jean-Louis Couturier, fils de Michel Carrouges, sur les Machines célibataires, où il est aussi question de l’exposition à Nantes. Une interview de Ghislaine Lejard pour “Cahiers 2017” de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, republication dans Recours au Poème, 2017.


“Les nuits électriques”

Les nuits électriques d’Eugène Deslaw (1928), réalisateur ukrainien, adaptation musicale par Théo Martelet de l’atelier Nautilus de l’école Faverges – via Jean-Jacques Palix / Beyond the Coda


MW (les vacances)

Faire-parts postés, saison bouclée (ou presque), je pars dans quelques jours en vacances, heureuse, enfin, d’avoir du temps pour Marcus et Walter, mes fabuleux enfants, qui me rendent la vie si belle. Le voyage commencera par le vernissage de “Mécanologie” au Festival de la Cité à Lausanne où nous irons voir Pierre, pour ensuite aller dans le Sud. et aussi retrouver Séverine à Paris pour une échappée. Hâte de nos aventures dans cette période très spéciale de maternité, l’amour au plus fort. Suisse et France, nous arrivons ! | Photo : WM, machine musicale de Pierre Bastien pour Marcus et Walter, 2017, photo Studio Walter | Bande-son : The Dead Mauriacs “Un rêve pour Jacques Monory”, inédit pour Collection Morel, Extraits de bleu, 2017.


L’art, la Madone, la mère et l’enfant

Lu les textes et contributions de Pietro Rigolo sur “La Mamma”, exposition jamais réalisée d’Harald Szeemann, dans le livre “La Mamma, una mostra di Harald Szeemann mai realizzata” (Johan & Levi, 2014), le Getty Research Journal, No 7 (The University of Chicago Press, 2015) et le catalogue The Great mother, (Skira / exposition à Milan à la Fondation Nicola Trussardi, 2015). Photo : Ingeborg Lüscher et Una Szeemann durant la préparation des “Machines célibataires” à Paris, avril 1976, devant la Madone (1895- 1902) d’Edvard Munch. Photo: Shunk-Kender © Roy Lichtenstein Foundation. et Getty Research Institute, Los Angeles (2011.M.30) | Également : visite de l’exposition Alchemie. Die Große Kunst avec Marcus, mai 2017, Berlin-Kulturforum, et son épiphanie (“l’engendrer sans femelle“)


On est ce qu’on veut

“On est ce qu’on fait, on fait ce qu’on veut, on est ce qu’on veut”, performance et dessin de Yoan Sorin, Cinéma Victoria, Campbon, le 20 mai 2017, une proposition de Tripode et Mosquito Coast Factory | Informations | Site de Yoan Sorin


Vidéos : Collection Morel et Jérôme Peignot

Ma contribution ainsi que celle de Jean-Jacques Palix à la soirée “Machines célibataires” de Collection Morel à Montreuil pour la Semaine du Bizarre le 9 décembre 2016 sont désormais en ligne!


Vidéo et notes de Jean-Jacques Palix :Quelques machines célibataires

Vidéo et texte de Marie-Pierre Bonniol / Collection Morel : Nous sommes des machines célibataires

Également mis en ligne, deux autres vidéos de Jérôme Peignot réalisées par Mariette Auvray dans le cadre de Collection Morel, avec Marie-Pierre Bonniol

Jérôme Peignot sur la Typoésie

Jérôme Peignot sur l’amour

Bons visionnages !


Nous sommes des machines célibataires

Le Trio Robot – recto

Le texte Nous sommes des machines célibataires lu au Théâtre Berthelot de Montreuil vendredi dernier pour La Semaine du Bizarre est en ligne. La carte-postale du Trio Robot m’a été offerte par Benjamin Barouh ce soir là | Le verso


moncler outlet uk,christian louboutin sale,ralph lauren outlet,louis vuitton outlet,michael kors bags uk,ralph lauren outlet,cheap ralph lauren,christian louboutin outlet,cheap louis vuitton,ralph lauren outlet online
cheap christian louboutin,wedding dresses online,ralph lauren online shop,louis vuitton sale,michael kors outlet,ralph lauren sale,christian louboutin online,wedding dresses online uk,ralph lauren pas cher