Appel sur le bleu


        “Elle m’a fait un geste des yeux pour m’inviter à monter. C’était un geste bleu.”  — Richard Brautigan, Un privé à Babylone

Cher tous, le vendredi 8 septembre à 18h30 j’organise à Paris une soirée de rentrée sur le Bleu au 2 rue Bleue, au toujours très convivial Espace d’en bas, avec quelques acolytes (Mariette Auvray, Séverine Bascouert, Jean-Louis Chapuis, Marion Orel et Wilfried Paris). L’entrée sera libre et l’idée d’avoir de nombreuses participations, d’une durée de 5 minutes, sur le bleu. Peuvent être présentées des lectures, des idées, des histoires, des citations, des films, des images, des morceaux… Enrique Vila-Matas nous a envoyé un texte, sur le bleu de Lisbonne, pour inaugurer la série de contributions. Il serait aussi question de Novalis, de blue-jeans, de jupes bleu Klein et d’espaces infinis de fictions. Nous serions ravis de votre participation, que vous soyez sur Paris à la date, ou que vous nous passiez des textes à lire ou des choses à diffuser. Prenez contact pour proposer vos idées ! Le programme sera préparé en amont, avec également le projet d’une petite publication. Une proposition de Collection Morel, avec l’Espace dans bas et Franz Buch.

Par ailleurs, le lendemain le samedi 9 septembre, Pierre Bastien jouera “Quiet motors” à 15h au Musée des arts et métiers, concert gratuit dans la limite des places disponibles et dans le cadre des Traversées du Marais. Attention jauge limitée ! (200 places).

Message d’avant-été, au plaisir de retrouver le monde à la rentrée !


Fermeture de Palace

De retour du Palace et sa deuxième soirée particulièrement enveloppante, je suis au tri des traces, heureuse que cet évènement ait pris lieu et place. J’ai particulièrement aimé sa couche de littérature, ajoutée, qui a mis de la profondeur à l’ensemble. Quelque chose de cet évènement va encore en moi longtemps résonner. Bientôt au travail sur ses suites ! et aussi ses suppléments | Site des musiques imaginaires | Photo : Patrice Caillet / Sounds of silence, Palace, St.Gallen, mai 2017 par Studio Walter.


Bientôt au Palace

A quelques jours d’ouvrir les Musiques imaginaires, je suis heureuse qu’elles prennent enfin lieu, et particulièrement au Palace, cet ancien cinéma, si beau et qui marche si parfaitement avec les notions de projection, et de soi et son imaginaire comme lieux précieux, si centrales dans mes recherches. L’aventure, je l’espère, ne fait que démarrer, souhaitant au projet d’avoir d’autres vies dans d’autres villes, et de devenir un Musée portatif qui a chaque fois se déplierait. Nous ne serons peut-être pas nombreux, mais je sais déjà que la magie sera là, qu’elle aura ses moments. Palace et Saint-Gall, nous arrivons ! Avec mes remerciements particuliers à l’équipe de filles qui a pu collaborer et m’aider, dans cette période pas toujours facile de maternité. Merci Constance, Tea, Gwladys, Stephi, Delphine et Lisa ! Avec Pram, Ela Orleans, Joasihno, Pierre Bastien, Klavikon, Xavier Boussiron, Sounds of silence, Wilfried, Stanley, Paul Paulun, Patrice Caillet,et les diffusions de Laida Lertxundi, Asmus Tietchens et The Dead Mauriacs, vendredi 5 et samedi 6 mai, Palace, St.Gallen | Site des Musiques imaginaires | Playlist

 


Imaginary musics, ouverture

Le site des Musiques imaginaires est en ligne !

Programme du 4 au 6 mai 2017 au Palace et à Nextex à Saint Gall en Suisse, sur une invitation de Damian Hohl, avec les concerts de Pram, Ela Orleans, Joasihno, Pierre Bastien, Xavier Boussiron, Klavikon, les DJ sets de Sounds of Silence, Wilfried*, Stanley, les diffusions de The Dead Mauriacs et Asmus Tietchens / Hematic Sunsets (Postcards from Aroma Club), expositions, conférence, projection par Paul Paulun, Discographisme Récréatif et Laida Lertxundi.

“Marienbad électrique, boogie aquatique, a certain idea of exotica and tenderness” : je suis heureuse d’enfin avoir mené ce programme à bien, comme première forme, peut-être, de ce Musée des Musiques imaginaires qui m’obsède tant.

Un programme de Collection Morel, produit par Julie Tippex pour Palace, St. Gallen, avec le soutien d’APCd Fondation, Archives + Production d’Art Contemporain

Dessin par Gwladys Morey, écriture par Delphine Duprat, design Stephanie Piehl
Site par Constance Legeay


En fin de Musiques imaginaires

Au clavier et en finalisation des Musiques imaginaires, plongée dansSpät Europa d’Asmus Tietchens. Le programme sera annoncé le 4 avril ! | Site des musiques imaginaires (à partir du 4 avril) | Image : Sainte Cécile.


Aux musiques imaginaires

Au travail sur les Musiques imaginaires qui auront lieu le 5 et 6 mai au Palace à St. Gallen, en train de finaliser les dossiers, le programme final bientôt annoncé. Avec une exposition de Discographisme Récréatif / Patrice Caillet (illustration). Bientôt plus d’informations !


Vidéos : Collection Morel et Jérôme Peignot

Ma contribution ainsi que celle de Jean-Jacques Palix à la soirée “Machines célibataires” de Collection Morel à Montreuil pour la Semaine du Bizarre le 9 décembre 2016 sont désormais en ligne!


Vidéo et notes de Jean-Jacques Palix :Quelques machines célibataires

Vidéo et texte de Marie-Pierre Bonniol / Collection Morel : Nous sommes des machines célibataires

Également mis en ligne, deux autres vidéos de Jérôme Peignot réalisées par Mariette Auvray dans le cadre de Collection Morel, avec Marie-Pierre Bonniol

Jérôme Peignot sur la Typoésie

Jérôme Peignot sur l’amour

Bons visionnages !


Nous sommes des machines célibataires

Le Trio Robot – recto

Le texte Nous sommes des machines célibataires lu au Théâtre Berthelot de Montreuil vendredi dernier pour La Semaine du Bizarre est en ligne. La carte-postale du Trio Robot m’a été offerte par Benjamin Barouh ce soir là | Le verso


Suppléments aux Machines célibataires

Suppléments aux Machines célibataires
Collection Morel à La Semaine du Bizarre

Montreuil, Théâtre Berthelot, vendredi 9 décembre 2016 à 20h30
Entrée libre sur réservation : resa.berthelot@montreuil.fr

pierre-bastien-quiet-motors-belgrade-2016-photo-studio-walter

JEAN-JACQUES PALIX (conférence)
COLLECTION MOREL (lecture)
PIERRE BASTIEN (performance « Quiet motors », première francilienne)

Un programme de Marie-Pierre Bonniol sur une invitation de Patrice Caillet et la Semaine du Bizarre.

________

Faisant suite à l’exposition sur les Machines célibataires qui a eu lieu l’hiver dernier à Nantes au Lieu unique, Collection Morel, le programme de recherche de Marie-Pierre Bonniol sur l’espace, l’affect et les représentations, présente vendredi 9 décembre trois suppléments à l’exposition avec une conférence de Jean-Jacques Palix à propos de quelques machines célibataires, la lecture d’un texte manifeste et inédit, « Nous sommes des machines célibataires », par Collection Morel, et un concert de Quiet motors de Pierre Bastien, le premier francilien.

Machines qui se créent elles-mêmes, les Machines célibataires forment une notion en rapport avec le mythe et ses dynamiques qui a traversé l’ensemble du XXème siècle depuis Picabia et Duchamp, avec les apports de Michel Carrouges et d’Harald Szeemann, commissaire en 1976 d’une exposition sur le sujet. Quarante ans plus tard, en 2016, Marie-Pierre Bonniol a souhaité de nouveau explorer les Machines célibataires afin de les envisager au travers d’une période où les algorithmes, dont les mécaniques ne peuvent être vues, sont de plus en plus nombreux à nous gouverner.

Perte de sens, de contact et sillon fermé : les machines célibataires savent leur condition et, par l’observation de leurs mécaniques et l’élaboration de nouvelles stratégies, oeuvrent à s’en libérer.

On dit que l’art rend visible l’invisible : dans « Quiet motors », dispositif de Pierre Bastien ouvert en 2016, les mécanismes sont à vue et permettent de voir le rythme, le jeu comme le souffle. Jean-Jacques Palix, dans sa conférence, reviendra sur quelques machines célibataires originelles (Duchamp, Kafka, Roussel) tandis que Collection Morel, par une lecture de Marie-Pierre Bonniol, plonge dans les hauts-fourneaux de l’affect et de l’imaginaire pour en trouver les dynamiques.

Machines auto-poïétiques, parfois délirantes, toujours singulières, Collection Morel continue ce soir son exploration du mystère des Machines célibataires, avec trois mises en pratique.

Sites de Pierre Bastien | Jean-Jacques Palix | Collection Morel

Facebook event

Alexandre Prouvèze – La Semaine du Bizarre : ou comment Montreuil ressuscite l’esprit Dada (Time Out, article, décembre 2016)

________

Également au programme de la Semaine du Bizarre 2017 : Tomoko Sauvage, Jean-François Pauvros, Michel Giroud, GOL, The Magnetix, Andy Bolus, Anton Mobin, Gwen Jamois, Quentin Rollet…

Le dossier de presse de La Semaine du Bizarre

Réservations : resa.berthelot@montreuil.fr 01 71 89 26 70
Théâtre municipal Berthelot, 6 Rue Marcellin Berthelot, Montreuil, métro Croix-de-Chavaux
Site de La Semaine du Bizarre | Facebook event

Contact Presse (Ville de Montreuil) : jean.tilloy@montreuil.fr / patrice.caillet@montreuil.fr
Contact Collection Morel : Marie-Pierre Bonniol  mpb@studiowalter.com

Production : Association Disco-Babel, avec la Ville de Montreuil.
Crédit photo : Pierre Bastien, Quiet motors, Studio Walter 2016


Suppléments aux machines célibataires

pierre-bastien-quiet-motors-belgrade-2016-photo-studio-walter1-500x375

Les informations sur la soirée “Suppléments aux Machines célibataires” programmée par Collection Morel dans le cadre de la Semaine du Bizarre le vendredi 9 décembre à Montreuil sont en ligne ! Avec Jean-Jacques Palix (conférence), Marie-Pierre Bonniol (lecture) et Pierre Bastien (concert), entrée libre sur réservation | Plus d’informations et texte de présentation


moncler outlet uk,christian louboutin sale,ralph lauren outlet,louis vuitton outlet,michael kors bags uk,ralph lauren outlet,cheap ralph lauren,christian louboutin outlet,cheap louis vuitton,ralph lauren outlet online
cheap christian louboutin,wedding dresses online,ralph lauren online shop,louis vuitton sale,michael kors outlet,ralph lauren sale,christian louboutin online,wedding dresses online uk,ralph lauren pas cher