Carte des grandes distances ( — long courrier)


SICKAMOUR / CANETTI

“Tout ce qui a été écrit, pensé ou montré est vivant. Et les fictions ont autant besoin de nous que nous avons besoin d’elles. (…) le rôle du lecteur ou du spectateur est d’interagir avec l’œuvre jusqu’à ce qu’ils s’accomplissent mutuellement : elle est en tant qu’œuvre, et lui en tant qu’être.”

— Pacôme Thiellement, dans le magistral Sycomore Sickamour paru aux PUF, 2018 avec, en lecture parallèle, Auto-Da-Fé d’Elias Canetti, mais aussi la présentation des “Dispositifs pulsionnels” de Jean-François Lyotard :

« Essais d’esthétique affirmative, si l’on veut. On cesse de considérer les peintures, les musiques, les œuvres de théâtre et les écrits, du point de vue de la représentation. On les imagine comme des transformateurs d’énergie  (…). Aussi divers que puissent être les dispositifs proposés, toutes les œuvres sont d’art qui suscitent une affection intense chez les destinataires… Ou, pour mieux dire, qui trouvent leurs destinataires par l’intense affection qu’elles transmettent.”

Aux œuvres et leurs trajets !


Sur les dispositifs

         

Schémas dans l’article L’élaboration d’une suppléance par un procédé d’écriture : Raymond Roussel de Jean-Claude Maleval, revue Che Vuoi n°19 “Sublimer ?”, L’Harmattan, 2003.


Tables des positions planétaires

Sur le temps, les angles, les dates et les correspondances. Un des achats du jour à La Cartouche, Jourdain ! Sous cette lumière encore folle qu’on a aussi à Berlin, pour cette photo prise en face de la bibliothèque Marguerite Durand à Paris.


Reprise : Bourges, Le Cygne

De retour en travaux hermétiques, remettre au jour cette photo de 2004 de l’hôtel du Cygne à Bourges, initialement extraite en paire avec cette image. Un lieu de plus dans la carte ! — travail en cours.


Soleil blanc, automne à Berlin


Paris, ballet de mains (Jean-Luc Godard)


Sounds unsaid, tracklisting

 

Haunted free jazz, spooky corners music, throats which can’t speak, blossom trees stories, secret tapes recordings, magnetic fauns, psychedelic boogie boogie, gemütlich exotica space music, waterpumps melodies : Laura Not invited me in September to do a mix for her program Sounds Unsaid which is now available online on Dublab.de.

 

 

Tracklisting

Sounds unsaid w/ Marie-Pierre Bonniol
A composition of imaginary music pieces enshrining something bigger than themselves

00:05 Palix & Ève Couturier – Le Grand Moulin d’Ozon
02:03 Kraus – Washing dishes (Electrolux version)
04:54 Pierre Bastien – Wapiti Paw
06:41 Marie-Pierre Bonniol – Soundtrack of Transports (extracts)
08:02 Martin Messier – Field (extract)
08:20 Narassa – Starsuspense
09:30 Gamelan Voices – Mirrors in Mountains (extract), mixed with Narassa by Waltraud Blischke
10:09 Marie-Pierre Bonniol – Soundtrack of Transports (extracts)
12:18 Pascal Quignard – Vie secrète (extract, reading by Lise-Marie Barré on France Culture)
12:36 Marie-Pierre Bonniol – Soundtrack of Transports (extracts)
13:21 Gamelan Voices – Mirrors in Mountains (extract)
13:48 Lawrence – Nowhere Is A Place (extract)
14:56 Samouli Tanner – Iso Neuvo
19:29 David Cunningham – Water systemised
23:32 The Dead Mauriacs – Fauves magnétiques
24:31 Pascal Comelade – No Nat II
27:11 Dîtes-le avec un disque – Twist à Bébert
27:44 Arnold Dreyblatt – Meantime
37:41 Gablé – Haunted
38:15 Albert Ayler – Ghosts Second Variation
39:26 Michel Carrouges interviewed by Jérôme Peignot, France Culture
39:36 Isidore Isou – Poème lettriste et interview
40:41 The Dead Mauriacs – Sommet économique
41:51 Tipsy – Zenith
47:02 Pierre Bastien – Paper orchestra (extract)
47:21 Dominique Pettigand – La chaleur (extract)
47:28 Hematic Sunsets – Himmelsleiter (extract)
48:12 Vidéo Aventures – Une Vie Moderne
51:15 Marie-Pierre Bonniol – Cassettes Morel (extract)
51:19 Gramm – St Moritz (with extracts of Marie-Pierre Bonniol – Cassettes Berlinoises)
54:29 Pierre Louki – Est-Ce Son Sein ?
57:28 Cortex – Automne

Studio Walter, Berlin, September 2018
RR RER RERE | Imaginary musics

Picture by Laura Lot, bird by Ben & Julia.

All the playlists of Studio Walter / Marie-Pierre Bonniol


Pour une topologie des silences

“Qui ne sait celer ne sait aimer” (citation d’introduction d’Économie Libidinale, Jean-François Lyotard, 1974) : toujours sous le choc Lyotard, une intervention de Claire Pagès sur le silence (démarrage de l’extrait à 39:34, fin à 39:54). Communication enregistrée dans le cadre du colloque international “Lyotard et le langage” les 9 – 10 – 11 avril 2015 sur le site de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne et de la Bibliothèque Sainte-Barbe. Comité d’organisation : Corinne Enaudeau, Frédéric Fruteau de Laclos, Gérard Raulet.


La chamade

Max Ernst, die schammade, “encore une très belle machine célibataire qui s’ignore”, via Palix. Plus d’informations : MoMA | Dada Companion


moncler outlet uk,christian louboutin sale,ralph lauren outlet,louis vuitton outlet,michael kors bags uk,ralph lauren outlet,cheap ralph lauren,christian louboutin outlet,cheap louis vuitton,ralph lauren outlet online
cheap christian louboutin,wedding dresses online,ralph lauren online shop,louis vuitton sale,michael kors outlet,ralph lauren sale,christian louboutin online,wedding dresses online uk,ralph lauren pas cher